Bark Lake, leadership camp

Pour une fois on ne va pas parler d’une sortie en famille mais d’un voyage scolaire :-). Et ce ne sont pas les enfants qui sont partis en classe verte…

Il n’y a vraiment pas beaucoup d’avantages à être enseignant ;-) alors quand on vous propose d’accompagner vos classes dans un « leadership centre » pendant 3 jours, on ne peut qu’accepter :-). C’est à Bark Lake que se déroule cette classe verte étonnante. Ce n’est pas une ville, ni un village ou un lieu-dit, c’est juste un lac, ici sur une carte, à environ 15 minutes de route du village le plus proche. On arrive sur place après 2h30 de bus, on a l’impression d’avoir changer de pays : on est au milieu de nulle part, seuls avec la Nature!

Le thème de ces 3 jours est simple : le leadership! Attention, ce n’est pas une école à fabriquer des « leaders » égocentriques qui écraseront tout sur leur passage. C’est plutôt une expérience de vie en groupe et des activités visant à augmenter la confiance en soi. Tout un programme

Après avoir déposé les bagages dans les « cabines », les animateurs accueillent les élèves avec un beau discours en insistant sur le schéma suivant :

BarkLake-32

Le but est de se dépasser sans jamais atteindre sa zone de panique. Les animateurs insistent bien, ils n’obligeront personne à faire quoi que ce soit. Les enfants participent activement lors de cette présentation. Il sont plus de 60 et leur prise de parole est impressionnante : ils donnent naturellement leur avis et tous les autres sont attentifs.

Première activité : une randonnée en forêt! Les animateurs en profitent pour expliquer quelques règles au groupe (les élèves ont été séparés en 4 groupes qui tourneront sur les différentes activités).

BarkLake-01

Ici on comprend qu’il va falloir respecter le lieu et ses habitants. On apprend qu’un groupe de castors vit tout près et « s’amuse » à boucher une grille d’écoulement entre deux lacs. Il ne faudra surtout pas les approcher si on les aperçoit!

BarkLake-02

On croise aussi d’autres membres de la faune locale.

BarkLake-03 BarkLake-04

BarkLake-12 BarkLake-23

Par contre il y a certains habitants qui vont être très dérangeants : les moustiques! C’est terrible, ils sont très nombreux et affamés… Heureusement, le camp prête de quoi se protéger.

BarkLake-05

Petit arrêt devant un poteau électrique où l’on découvre des traces de griffures, l’endroit serait visiblement fréquenté par des ours.

BarkLake-06                  BarkLake-07

Après une heure de marche dans l’enfer des moustiques, on arrive à proximité d’un  lac où les barrages de castors sont nombreux.

BarkLake-08 BarkLake-09

C’est l’occasion de faire une pause. On s’arrête plusieurs minutes pour écouter la nature. Les animateurs en profitent pour faire un tour de table : chacun doit se présenter au groupe et raconter une histoire personnelle que les autres membres du groupe ne connaissent pas. C’est l’occasion de partager et d’échanger :-).

Après la balade sur terre, on va aller se promener sur le lac. Deuxième activité : le canoë!

BarkLake-10 BarkLake-11

On passe plus d’une heure sur l’eau, quelques pauses permettent aux animateurs de disserter sur les amérindiens, leurs coutumes et les difficultés à vivre dans un milieu aussi hostile, notamment l’hiver. On finit par une course entre les 2 canoës même si au final tout le monde a gagné :-).

Pendant que les animateurs organisent un grand jeu du soir, les enseignants profitent du calme et de la nature.

BarkLake-16

  BarkLake-15

On pourrait rester des heures à contempler le spectacle!

La deuxième journée commence difficilement. De nombreux élèves sont sévèrement touchés par les piqûres de moustiques. Il va falloir appeler les parents pour pouvoir donner de quoi faire dégonfler les enfants…

Les activités continuent quand même, on va faire des « high-ropes » (de l’acrobranche). On commence par les consignes de sécurités et les objectifs : s’amuser et se dépasser! Ensuite on n’a plus qu’à grimper…

BarkLake-17                BarkLake-18 BarkLake-19

Tout le monde participe, il faut tenir l’échelle et la corde de sécurité pour s’aider les uns les autres. Et pour se dépasser, rien de tel qu’un mât de 10 mètres de hauteur! Tout le monde essaie, beaucoup s’arrêtent plusieurs fois, puis repartent sous les encouragements des animateurs et des autres élèves. Finalement il y arriveront quasiment tous. Une fois debout sur le mât, il ne reste plus qu’à sauter dans le vide en essayant de toucher la bouée blanche.

BarkLake-20            BarkLake-21 BarkLake-22

La façon dont les animateurs parviennent à faire monter les enfants est incroyable. Après avoir réussi, ou non, tout le monde se congratule à base de « high five!!! », de « awesome!!!! » et de « you did a good job!!!!! ». C’est très motivant et on en vient à en regretter d’avoir eu peur d’essayer (les enseignants ont le droits de participer, ou non) à cause d’une histoire de vertige et de zone de panique… Après on a aussi le droit à un petit bilan pendant qu’on enlève les harnais : chacun peut exprimer ce qu’il ressent et comment il a vécu l’expérience.

La journée continue à l’intérieur, à cause des moustiques dévoreurs d’enfants, avec d’autres « jeux » très intéressants. Par exemple, se ranger par mois de naissance sans se parler alors qu’on est mis en ligne sur une planche de 15 cm de large. Si quelqu’un met un pied par terre ou prononce un mot : on recommence!

BarkLake-24

Pour la dernière soirée, place à la tradition des traditions!

BarkLake-25

Le feu de camp! Et ce n’est pas pour se réchauffer ou faire fuir les moustiques mais pour se préparer des s’mores! Tous les ingrédients sont là, il ne reste plus qu’à faire griller son marshmallow :-).

BarkLake-26

Ensuite on met le marshmallow tout chaud entre deux biscuits avec un carré de chocolat qui va fondre et se mélanger avec la pâte de guimauve. La cuisson du bonbon est fondamentale, le premier essai est rarement le meilleur – trop grillé ou pas assez fondu – mais le goût est là, et c’est vraiment délicieux :-).

BarkLake-27

Les enfants étant occupés autour du feu, c’est le moment idéal pour aller flâner près du lac. On découvre la Nature canadienne comme on se l’imagine, c’est magnifique.

BarkLake-28

BarkLake-29

On a l’impression d’être seul au monde! Il ne reste plus qu’à profiter du coucher de soleil…

BarkLake-30

BarkLake-31

Finalement ce séjour dans un « leadership camp » a permis de découvrir deux facettes du Canada : la Nature et l’état d’esprit. Trois jours à Bark Lake permettent de faire le plein de zénitude et de revenir avec la positive attitude :-). C’était vraiment « awesome » et « I did a good job »!!!!

4 réflexions au sujet de « Bark Lake, leadership camp »

  1. Super intéressant comme expérience. Le premier jour est « classique » mais j’aime bien les activités du second jour basées sur la confiance en soi et aux autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>