Blue Mountain – Jour 3

Encore quelques heures à passer à Blue Mountain. On va essayer d’aller découvrir les alentours de la station. On nous a aussi conseillé d’essayer le brunch de Pâques, ce sera parfait avant de rentrer à Toronto!

Le lapin de Pâques est passé nous voir cette nuit :-). Après une chasse aux œufs fructueuse on va prendre le petit-déjeuner.

BlueMountain-98

Salomé n’a pas la force d’aller choisir ce qu’elle mangera :-(.

BlueMountain-99

Un muffin semble indispensable!

BlueMountain-100

Après avoir pris des forces on se dirige vers les abords de la station, on a repéré un sentier pour raquettes l’hiver et pour randonneur l’été.

BlueMountain-101

Il s’agit en fait d’un chemin traversant un golf! On s’éloigne donc des pistes pour aller découvrir les environs.

BlueMountain-102

Le plus étonnant reste que des maisons sont construites au milieu du golf! Ou que le golf est construit au milieu des habitations?

BlueMountain-103

La balade est assez monotone! Se promener sur un terrain de golf pourrait être agréable mais à cette époque de l’année avec l’herbe jaunâtre c’est assez particulier.

BlueMountain-109

On croise deux lapins de Pâques qui cachent des œufs :-).

BlueMountain-104

Ils proposent gentiment aux petits d’essayer d’en trouver, ils ne s’en privent pas :-). A noter que Salomé croit encore au « lapin de Pâques » mais n’a absolument pas posé de questions à propos de ces adultes cachant des œufs en chocolat dans leur jardin… Ça sent le déni, mais l’important c’est de se régaler :-).

BlueMountain-105

On continue ensuite notre parcours, on doit en être au trou nº8?

BlueMountain-106

On finit par raccourcir la balade, on repart vers la station.

BlueMountain-107

En fait il n’y rien autour de la station à part des résidences secondaires ou des locations saisonnières. Le tout donne un impression d’artificiel et de préfabriqué…

On se dirige ensuite vers une autre partie de la station pour le fameux brunch de Pâques. Le brunch est une institution en Amérique du Nord, notamment celui de Pâques et celui de la fête des mères! On s’installe donc avec impatience :-).

BlueMountain-108

C’est l’occasion de faire des mélanges originaux…

BlueMountain-110

C’est délicieux mais pas exceptionnel, on est un peu déçu…

Après ce bon repas il est temps de rentrer! On reprend donc la voiture direction Toronto. Venir à Blue Mountain sans y faire de ski était un peu risqué, finalement on en a bien profité :-). On se demande aussi s’il n’aurait pas fallu venir en plein été mais on n’est pas sûr de revenir pour le savoir? Les prix exorbitants pratiqués dans la station ne nous pousseront malheureusement pas pour retenter l’expérience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>