Parc Algonquin – Jour 1

Le week-end le plus attendu de l’année est arrivé! Pour en profiter on part au nord de Toronto dans un des plus beaux parcs de la région : le parc Algonquin.

Le week-end du Victoria Day offre davantage qu’un lundi férié pour célébrer la Reine. C’est surtout, en théorie, la date limite pour les chutes de neige! On est sûr, après cette date, que l’hiver est fini :-). Même si l’hiver n’a pas été rude cette année, on est content de passer cette date fatidique.

On commence aussi à avoir l’habitude de ces week-ends de trois jours. Comme celui-là est le premier de l’année pour des sorties « Nature », les locations sont prises d’assaut. On s’est donc organisé bien à l’avance. On arrive aussi très tôt à l’agence pour récupérer la voiture de location et ainsi éviter une déconvenue et les embouteillages.

On arrive donc en fin de matinée à Huntsville. On se gare en plein centre-ville, devant la marina.

Ce sera parfait pour pique-niquer!

    

On essaie de poser mais le soleil est éblouissant.

         

On préfère donc partir découvrir les environs.

     

La ville accueille un festival aujourd’hui mais on n’ira pas le visiter, c’est le festival de la bière artisanale de Muskoka!

On passe donc notre chemin :-).On pourrait plutôt aller faire du canoë?

Huntsville est une sorte de porte d’entrée pour aller visiter le plus grand parc de l’Ontario : le parc Algonquin. On y trouve donc tout ce qu’il faut pour les randonnées et le camping! Salomé cherche une gourde, elle a la choix ici…

    

Il y aussi énormément de petites boutiques de décorations et d’aménagement de cottages. La région regorge de lacs et donc de résidences secondaires. Il faut bien les équiper typiquement!

Il y a de quoi recouvrir les murs de tous les cottages de la région avec des slogans dédiés aux activités typiques : se baigner dans le lac, se relaxer, profiter de la Nature et la famille,…

    

Le style est rustique et typique. On trouve tout de même une petite touche française :-).

     

Encore un message positif typiquement canadien!

Salomé valide!

On pourrait y passer des heures… On continue le lèche-vitrine. On croise plusieurs animaux plus ou moins doux.

          

Encore un message positif encadré!

On change ensuite totalement d’univers avec un magasin dédié aux sucreries!

On découvre une étagère entière de « Bean Boozled ».

          

Ce sont ces fameuses « jelly beans » aux goûts douteux comme « chaussettes qui pues » ou « crottes de nez ».  Mais il s’agit surtout d’un jeu puisque, dans un même paquet, il y a deux goûts par sorte de bonbons. Il y a une roue à tourner pour choisir au hasard la couleur du bonbon à manger. Ensuite il ne reste plsu qu’à se servir et à déguster sans savoir si la sucrerie est bien sucrée ou piégée :-).

On trouve aussi des choco-grenouilles et des bonbons, également piégés, de chez Bertie Crochue.

Pour Salomé ce ne sont pas les bonbons qui font le plus envie.

La quantité de friandises est vertigineuse!

    

Après cette découverte du centre-ville on va aller poser nos valises à l’hôtel. Il s’agit d’un « Resort » situé en périphérie de Huntsville, au bord d’un lac. En se garant on a l’impression de voir de la neige au loin. Peut-être rien d’étonnant en fait, on est le 21 mai…

Après avoir déposé les valises dans notre chambre on part à la découverte de l’hôtel. On commence par trouver une salle d’arcades!

          

Il y a aussi une piscine couverte.

Et à l’extérieur on a un grand choix d’activités entre le tennis, le basket, la piscine extérieure, le lac et ses canoës. On remarque aussi qu’on ne s’est pas trompé sur le parking, il reste bien de la neige sur les pentes des collines environnantes!

On choisit la piscine! Après la baignade on a encore un peu de temps et d’énergie pour faire une partie de Life que les petits adorent. Ensuite on repart vers Huntsville pour dîner. On patiente avant l’ouverture des restaurants.

On se régale avec des plats locaux :-).

         

On rentre ensuite rapidement à l’hôtel, on a prévu de se lever tôt demain pour découvrir, à quelques kilomètres d’ici, la faune et la flore du parc Algonquin!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *