Le grand retour

Trois années d’expatriation s’achèvent donc aujourd’hui. Après plusieurs semaines de préparation, l’heure du départ est arrivée!

Après avoir dit au-revoir à tout le monde progressivement depuis plusieurs jours, on se retrouve enfin à l’aéroport. Pour une fois les petits ne valident pas complètement…

Il faut avouer que l’idée du grand retour en France vient des grands. Et les petits n’ont validé que très partiellement ce retour… Finalement ils ont passé une grande partie de leur vie à Toronto et se sentent comme chez eux au Canada. Les grands eux par contre sont impatients de rentrer. Cette dernière année, qu’ils ont d’ailleurs ajouté eux-même, et avec plaisir, au plan initial, a été un peu compliquée. La longue attente des permis de travail nous a beaucoup fait réfléchir à notre situation finalement assez précaire ici. L’heure d’un choix est donc venue. Prolonger davantage l’aventure était possible mais aurait clairement signifié une installation très longue durée à Toronto. On a donc préféré se limiter à ces 3 magnifiques années! Au grand dam des petits qui ont un peu de mal à comprendre la position des grands. Salomé nous explique d’ailleurs depuis quelques temps qu’elle ne comprend pas pourquoi elle doit rentrer habiter en France alors qu’elle est canadienne :-). C’est vrai qu’elle est arrivée ici à quasiment 4 ans et qu’elle n’a pas de souvenirs de sa vie d’avant. Elle est effectivement davantage canadienne que Française…

Après l’enregistrement, les petits ont le sourire mais ne valident toujours pas complètement le départ.

Une dernière dernière pour finir :-). Et pas des moindre puisqu’on termine notre aventure par un goûter chez un de nos fournisseurs officiels (de petit-déjeuners aussi d’ailleurs).

           

Avant d’embarquer on a le plaisir de voir Doug, un de nos amis canadien qui travaille à l’aéroport et qui nous évite des catastrophes en camping, venir nous dire au-revoir. On est très ému…

L’embarquement est un peu particulier, on monte dans l’énorme avion depuis le tarmac, on pourrait presque toucher le moteur!

On s’installe tranquillement à nos places.

Les petits se préparent pour le voyage :-).

On se rend compte qu’on prend maintenant l’avion avec une certaine habitude. Pourtant certains ont du mal à trouver le sommeil si important dans le sens ouest-est de ce genre de trajets. D’autre par contre n’ont pas de soucis pour se reposer.

Après 7 heures de vol et un nuit des plus courtes, on arrive en début de matinée, heure locale, à Paris! La fatigue n’aidant pas, les petits sont toujours très mitigés quant à ce voyage de retour.

Un train nous attend pour finir notre route vers Strasbourg… Il faut par contre patienter à la gare TGV de Roissy. On est épuisé, on a hâte d’arriver à notre destination finale.

Avant de monter dans le train on immortalise une scène qui nous rappelle des souvenirs

Il faut un peu insister pour trouver une pose « correcte ».

Cet avant-après nous fait mesurer le chemin parcouru depuis notre idée folle de venir habiter au Canada! On ne s’en lasse pas :

Cette parenthèse canadienne se termine donc sur notre retour à Strasbourg après 3 années tout simplement incroyables. Ce que cette aventure nous a apporté dépasse tout ce qu’on avait pu imaginer. On rentre chez nous la tête et le cœur pleins de souvenirs. On réalise aussi qu’on rentre chez nous mais qu’on vient également de partir de chez nous. Désormais nous avons deux maisons, deux pays et des amis du monde entier!

Et notre longue escapade se termine finalement comme tant de nos voyages ou visites depuis 3 ans :-).

On se lance donc dans une nouvelle aventure qui commence comme la précédente, il va falloir remplir un appartement et reprendre nos habitudes françaises sans perdre nos habitudes de canadiens!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *