Les 6 desserts d’Holy Chuck

En venant au Canada on ne s’attendait pas à tant apprécier la gastronomie locale :-). Pourtant certains restaurants sont devenus de véritables cantines pour nous. La meilleure de toute? Holy Chuck évidemment!

Même si on l’adore, ce restaurant 3 étoiles nous pose un problème : à chaque fois qu’on y mange, impossible de tester les desserts! En effet, après s’être délecté de mets aussi fins et raffinés qu’un burger à 1000 calories et des frites arrosées de fromage fondu, difficile d’enchaîner avec les délices sucrés proposés par le chef. On a donc décidé de tester petit à petit, souvent à l’heure du goûter, les 6 desserts d’Holy Chuck!

1. Nutella lollipops

C’est pour ce premier essai qu’on a compris qu’il est compliqué de choisir le plat-dessert dans notre restaurant préféré. On commence par se mettre en appétit avec un burger garni accompagné de ses frites fraîches. Tout le monde valide évidemment!

Pour se rafraîchir le gosier, rien de tel ensuite qu’un bon milk-shake :-).

On est alors faim prêt à tester une douceur qui nous fait envie depuis plusieurs mois : la sucette au nutella!

La présentation est digne d’un palace! Il s’agit tout simplement de sphère de Nutella panée et frite! Quelle idée lumineuse que d’ajouter une légère touche de gras à notre pâte à tartiner préférée! Maxime se lance…

   

C’est bien du Nutella à l’intérieur. C’est un régal!

           

Vient le tour de Salomé, va-t-elle apprécier ce mélange subtil de gras et de gras?

           

Le suspense est à son comble!!!!

Le dessert est validé haut la main par Salomé! Les petits se demandent alors s’il est possible de ne faire qu’une bouchée de cette bouchée??? Salomé se dévoue. Maxime l’encourage, comme lors d’un eating contest! « Eat, Eat, EAT, EEAATTT!!!!! ».

Et c’est un succès! Quelle fierté de la part de toute la famille! Une star du eating contest est peut-être née!

Comme prévu ce premier dessert est validé! Par contre on évitera l’enchaînement entrée-plat-dessert la prochaine fois…

2. You bacon me crazy chocolate chip cookie

Ici on va dépasser la cuisine pour aller vers de l’art, tout simplement! On va déguster un icecream sandwich venu d’une autre dimension. On a déjà mangé ce genre de goûter, on sait qu’on ne va pas être déçu. Ici on va surtout apprécier la touche gastronomique avec un enrobage de poudre de bacon!

C’est encore Maxime qui commence la dégustation!

Attention au brain freeze!!!!

La douleur s’estompe… Comme prévu c’est délicieux!

Au tour de Salomé d’essayer!

             

La présence de bacon dans un dessert est surprenante.

           

On valide évidemment l’idée! Encore une réussite gastronomique!

3. Deep fried twinkie

Le même jour on teste un autre chef d’oeuvre! La base du plat est un twinkie. C’est une sorte de mini cake fourré avec une crème à la vanille. C’est un grand classique Américain. Evidemment le chef d’Holy Chuck y apporte sa signature : la friture! Avec une touche de légèreté tout de même : glace, coulis de fruits rouges et crème fouettée! On frôle le génie.

           

On dégaine donc les cuillères et le festin commence.

       

On n’en laisse pas une miette!

On atteint encore la perfection culinaire pour ce dessert :-). Difficile d’imaginer des desserts plus succulents et surprenants…

4. The butcher, the baker & the icecream maker

Le nom de ce dessert cache un autre coup de génie! L’alliance du boucher, du pâtissier et du glacier. Comment ne pas y avoir pensé avant? On s’interroge en découvrant le plat…

De quoi s’agit-il? C’est aussi simple que génial : une bouchée de pâte à cookie crue enrobée de bacon. Le tout est évidemment frit!!!! Et posé sur un piédestal de glace à la vanille. 

C’est tout de même particulier. On est presque déçu… On va dire que c’est excellent mais un ton en dessous des créations précédentes.

5. Holy funnel cake

Avant dernier dessert de notre parcours initiatique : un grand classique nord-américain, le funnel cake!

En bon français il faudrait dire : un gâteau à l’entonnoir. Ce nom vient de la confection même de ce dessert. Il s’agit de faire couler de la pâte à beignet dans un entonnoir puis de dessiner dans l’huile de friture une sorte de tapis de pâte. Après friture on obtient le funnel cake. On agrémente bien sûr le tout d’une boule de glace, de confiture de fruits rouges et de nutella chaud!

C’est parti pour la dégustation!

           

Pas de surprise, on se régale et c’est encore un 10/10! En plus du goût, Maxime approuve aussi la légèreté du dessert!

           

On atteint des sommets! On est venu ici pour tester et découvrir les coutumes locales,  clairement la gastronomie ne nous déçoit pas!

6. Nutella fries

Dernier dessert de notre aventure culinaire chez le chef Chuck. Et pas des moindres puisqu’il s’agit des fameuses frites au nutella. Une portion de frites, une boule de glace vanille, de la crème fouettée, le tout agrémenté d’une sauce au nutella chaud. C’est le Graal du sucré-salé! La 8ième merveille du monde!

Malheureusement, on n’a pas réussi à compléter notre quête des 6 desserts d’Holy Chuck. Malgré de nombreuses tentatives, on échoue à quelques frites du but… Et on va rentrer en France sans avoir tester cet ultime dessert. Mais on n’est absolument pas déçu, on se dit qu’on reviendra un jour à Toronto et que ce jour là, on mangera des frites au Nutella!

 

PS : un autre exemple de la créativité du chef Chuck avec ce burger dont un des deux steaks est tout simplement composé à 100% de bacon!

       

rePS : Malgré tous ces plats de haute volée, on doit tout de même avouer que la vraie cuisine nous manque énormément depuis 3 ans. On se fait donc parfois plaisir, avec quelques efforts et du temps on arrive à retrouver un peu de France dans la cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *